Logo

JE23 – Pourquoi et comment développer la conceptualisation dans le cadre des apprentissages en mathématiques ?

  • JE23
  • Atelier
  • Par Geoffrey Delcroix, Président de la Maison des Maths, Quaregnon
  • Enseignement fondamental primaire et enseignement secondaire
  • Jeudi 22 mars / 15h45-17h15

La thèse que nous défendons est que la conceptualisation est une activité cognitive qui doit être abordée spécifiquement avant de placer tout apprenant en résolution de tâches complexes en mathématiques. Par exemple, comment un apprenant peut-il modéliser un problème à l’aide d’une expression polynomiale s’il ne présente pas une conceptualisation précise d’un polynôme ? Lors d’une résolution de tâches complexes, l’apprenant est régulièrement amené à utiliser une écriture formalisée, un graphe, un schéma, un tableau… Cela requiert donc de sa part, non pas la capacité à manipuler des éléments mathématiques, mais bien à traiter et/ou à convertir des représentations sémiotiques de ceux-ci. Dès lors, d’un point de vue didactique, il convient de mettre en place des dispositifs d’apprentissage à travers lesquels les apprenants doivent effectuer des traitements et des conversions spécifiques de représentations sémiotiques des concepts mathématiques étudiés.

Notre intervention poursuit l’objectif de proposer aux enseignants du primaire et du secondaire un cadrage théorique sur cette question, tout en l’articulant autour d’exemples et de pratiques concrètes à réaliser avec les élèves. Chaque intervenant est placé en situation à travers laquelle il doit s’interroger sur la conceptualisation qu’il possède relativement à différentes notions mathématiques.