Logo

JE19 – Les approches « evidence-based » en éducation et les pédagogies actives

Un exemple basé sur l’apprentissage coopératif et un enseignement explicite d’une approche métacognitive en résolution de problèmes mathématiques au primaire

  • JE19
  • Conférence collective
  • Par Ariane Baye, Annick Fagnant et Julie Frusch – Université de Liège
  • Enseignement fondamental primaire
  • Jeudi 22 mars / 09h00-10h30

Il existe une multitude d’approches d’enseignement qui peuvent paraître plus ou moins efficaces à l’enseignant qui les met en œuvre dans sa classe. Pour dépasser cette simple « impression », les recherches (quasi)expérimentales tentent d’évaluer l’efficacité des approches pédagogiques, que celles-ci s’inscrivent ou non dans le champ des pédagogies actives, notamment en mesurant les progrès cognitifs des élèves. Les méta-analyses permettent de prendre encore un peu plus de recul en combinant les apports d’un ensemble de recherches centrées sur une même thématique.

Le présent atelier est organisé en trois volets. Après avoir expliqué ce que recouvre le concept « evidence-based » en éducation, le premier volet s’intéressera à interroger la place des pédagogies actives dans ce contexte. Dans un second temps, le champ se réduira pour cibler le domaine des mathématiques au primaire, mettant notamment en évidence l’impact positif de l’apprentissage coopératif et des pédagogies métacognitives. Enfin, dans un troisième temps, un exemple d’approche combinant ces deux éléments sera développé dans le domaine de la résolution de problèmes mathématiques au primaire. Quelques éléments permettant de mettre en lumière l’efficacité de cette approche, tant sur les performances des élèves, que sur les variables métacognitives et motivationnelles seront également exposés.