Logo

JE12 – Les écoles publiques au Québec

Naissance du mouvement alternatif au Québec, coéducation et évaluation

  • JE12
  • Conférence en duo
  • Par Philippe Maubant, Professeur titulaire et Donia Zeinedinne, doctorante – Université de Sherbrooke, Québec, Canada
  • Tout public
  • Jeudi 22 mars / 09h00-10h30

Dans le système scolaire québécois, les écoles publiques alternatives rassemblées dans un réseau, R.É.P.A.Q. (Réseau des écoles publiques alternatives au Québec) semblent adopter une organisation et un fonctionnement différents de ceux des autres écoles publiques. En s’inspirant de plusieurs penseurs de l’Éducation nouvelle ces écoles sont axées sur l’élève. Elles portent une ambition plus large, et ce, en proposant une alternative au système régulier, plus spécifiquement, en impliquant les élèves et leurs parents dans le processus d’apprentissage, d’où l’idée de la coéducation, pilier fondamental soutenant au sein du réseau des écoles publiques alternatives au Québec.

Un regard sur les principes, les conditions et le fonctionnement de ces écoles fait ressortir clairement certains termes utilisés pour se décrire. Entre autres, nous citons : « former une équipe », « communauté d’appartenance », « communauté éducative », « communauté d’apprentissage », « intervention éducative des enseignants et des parents » « esprit de coéducation », « partenaires », « éduquer ensemble » « coévalation», « évaluation multipartite», etc. (RÉPAQ, 2005, 2008, 2013). Ce portrait dressé laissé voir une façon différente de percevoir l’éducation, l’enfant, ainsi que le rôle de chacun des intervenants soit le personnel enseignant, la direction et les parents dans ce type d’écoles.