Logo

GCONF – ME1 – Conférence d’ouverture par André Tricot

Sous quelles conditions les pédagogies actives permettent-elles de mieux apprendre ?

  • GCONF-ME1
  • Conférence d’ouverture
  • Par André Tricot, professeur d’université en psychologie à l’École supérieure du professorat et de l’éducation Midi-Pyrénées (ESPÉ Toulouse)
  • Tout public
  • Mercredi 21 mars / 14h00-15h00

Le terme de « pédagogie active » correspond aux situations où on essaie de rendre les élèves actifs, mais cette expression est assez ambiguë quand il s’agit de savoir ce que désigne le terme « actif ». La littérature sur le sujet utilise en effet le terme « actif » pour désigner parfois une tâche physique, une tâche cognitive, une tâche sociale ou un mode d’engagement dans la tâche. En outre, cette littérature montre des résultats très différents selon ce qu’il s’agit d’apprendre, l’activité physique par exemple pouvant améliorer ou détériorer les résultats, selon que l’on essaie d’apprendre un geste ou un concept. L’objectif de cette intervention est de faire le point sur les résultats obtenus en psychologie de l’éducation à propos des différents sens du mot « actif » et des effets de cette « mis en activité » sur les apprentissages des élèves.